La mélatonine inhibe l'activation des mastocytes, ce qui indique son potentiel en tant qu'agent thérapeutique dans les maladies inflammatoires.



Les mastocytes sont des cellules immunitaires spécialisées connues pour leurs propriétés de coloration distinctives et leurs grands granules cytoplasmiques contenant de multiples médiateurs tels que des histamines, des protéoglycanes, des sérine-protéases et des cytokines1. Ces granules font des mastocytes des acteurs à part entière du système immunitaire et jouent un rôle essentiel dans le processus d'inflammation. En outre, l'activation pathologique des mastocytes est de plus en plus reconnue pour son rôle dans les maladies dépendantes et associées aux mastocytes, telles que les maladies allergiques, l'urticaire chronique et le syndrome du côlon irritable (SCI) 2. Il est donc nécessaire de mener des recherches rigoureuses pour trouver des stratégies thérapeutiques permettant d'inhiber l'activation des mastocytes.

Source: https://www.annallergy.org/article/S1081-1206(24)00008-5/fulltext

Melatonine - Multilenguages section Key Melatonin